ORL-do ré mi

Chers clients,
Avant tout déplacement chez nous pour la pose d’implants auditifs cochléaires ou à encrage osseux, il faut nous adresser un bilan médical de votre chirurgien ORL de votre pays.
A réception des échanges entre notre chirurgien et le votre seront sûrement utiles et nécessaires avant de vous confirmer un devis et un rendes-vous pour recevoir votre implant en Tunisie.
Cette démarche est de nature à préserver la qualité de vos soins et de vous éviter un déplacement inutile.

L’oto-rhino-laryngologie (ORL)

Des spécialistes confirmés, des cliniques internationales qui répondent  à tous vos besoins en médecine Oto-Rhino-Laryngologie ORL Tunisie pour que vous entendiez  de nouveau Sol La,  Si.

ORL tunisie

La surdité

La surdité se définit par une baisse de l’audition moyenne ou totale. L’organe de l’audition est constitué de deux parties : l’une dévouée à la perception, l’autre à la transmission.
Il existe 2 types de surdité selon les structures atteintes.

  • Les surdités de transmission par atteinte du tympan ou des osselets.
  • Les surdités de perception par atteinte de l’oreille interne ou cochlée.
  • Les surdités mixtes associent les deux types de surdité.

Les  traitements de la surdité existent, sous la forme d’appareils auditifs externes ou de différents types de chirurgie. Chaque problème, ou presque, a sa solution !

La surdité de transmission

Tout problème situé au niveau de l’oreille externe ou moyenne qui empêche la transmission correcte du son est appelé surdité de transmission. Cette surdité est généralement légère ou moyenne, entraînant une perte auditive de 25 à 65 décibels. Dans certains cas, la surdité de transmission peut être temporaire. Selon l’origine du problème, certains médicaments ou une intervention chirurgicale peuvent se révéler utiles. Le recours à une aide auditive ou à un implant d’oreille moyenne peut également permettre de corriger une surdité de transmission.

L’appareillage externe

L’appareillage externe est indiqué dans le cadre de la presbyacousie, où le sujet perd progressivement des fonctions auditives. Cet appareillage nécessite une motivation du patient, car au départ une phase d’adaptation est nécessaire.

Les appareils auditifs se sont bien améliorés au cours des dernières années. Ainsi, il est possible de n’amplifier que certaines fréquences, de régler l’intensité du son de façon automatique et d’effacer les bruits de fond, ce qui évite la fatigue auditive dans les atmosphères bruyantes.

La surdité de perception

La surdité perception  est causée par un manque de cellules sensorielles (cellules ciliées) ou à la détérioration des cellules dans la cochlée et elle est généralement permanente. Également connue sous le terme de « surdité de  » neurosensorielle, la surdité perception  peut être légère, modérée, sévère ou profonde.
Le recours à une aide auditive ou un implant d’oreille moyenne permet le plus souvent de corriger les surdités de perceptions légères à sévères. Les implants cochléaires constituent une solution en cas de surdité sévère ou profonde.

La chirurgie

Les implants

La pose d’un yoyo (ou diabolo) : le yoyo est un tube placé au niveau de la membrane tympanique qui permet de maintenir la communication entre l’oreille moyenne et l’oreille externe. Il favorise l’élimination des sécrétions de l’oreille et il tombe dans le conduit auditif au bout de quelques mois. Un yoyo peut être posé en cas d’otites à répétition lorsqu’il y a un risque que l’audition de l’enfant soit touchée. L’opération se réalise sous anesthésie générale ;
La pose d’un drain permanent : elle peut être envisagée pour quelques années, en attendant que l’enfant « fasse son immunité ». L’intervention nécessite une anesthésie générale. Le médecin réalise une incision dans le tympan, aspire le liquide présent et place le drain au niveau de l’incision. Ce drain sera retiré quelques années plus tard ;
L’ablation des végétations chez l’enfant : les végétations sont des organes situés à l’arrière du nez et jouant un rôle dans l’immunité. L’ablation peut être envisagée en cas d’otites récidivantes. L’opération a lieu sous anesthésie générale ;
La chirurgie des surdités mécaniques : elle peut prendre différents aspects, comme la reconstitution de la chaîne des osselets à l’aide de matériaux composites ou la reformation de la membrane tympanique par greffe ;
La pose d’implants cochléaires : en cas de déficience grave des cellules ciliées, ce type d’implant est envisagé. Des électrodes sont placées dans l’oreille interne.

Schéma de la pose d’implants cochléaires.

La chirurgie du tympan

La chirurgie du tympan concerne principalement deux maladies fréquentes en consultation otologique chez ORL tunisie : les perforations du tympan et les poches de rétraction. Elle consiste à reconstruire le tympan au moyen d’une greffe de tissu prélevé chez le patient. Les principaux tissus utilisés sont : l’enveloppe du muscle de derrière l’oreille, l’enveloppe du cartilage de l’oreille  ou le cartilage lui-même. Chacun de ces tissus a ses avantages et ses inconvénients. Les deux premiers sont plus souples, mais ils se lysent plus facilement. Le dernier est plus rigide et transmet donc légèrement moins bien les sons mais il se lyse moins facilement d’où de meilleurs résultats de prise de greffe [iii]. Le matériel de greffe utilisé est souvent en  fonction des habitudes du chirurgien, les trois sortes de tissus donnant plus ou moins le même résultat.

L’implant auditif à encrage osseux: Prix à partir de 10 000 euros.

Les implants auditifs à encrage osseux avec ORL Tunisie de Tunisie Santé sont indiqués pour les surdités de transmission ou mixtes uni ou bilatérales ainsi que pour les surdités neurosensorielle unilatérale sévère, profonde ou totale, pour peu que la fonction de l’oreille interne controlatérale soit normale ou peu altérée.
Les principes:

  • Le principe des appareils auditifs à ancrage osseux repose sur la transmission osseuse des ondes sonores directement à l’oreille interne ipsi- et/ou controlatérale
  • Ils sont indiqués pour les surdités de transmission, mixte, uni- ou bilatérales (transmission >35 dB et perception <35 à 50 dB) ainsi que pour les surdités neurosensorielles unilatérales, quand la perte est trop importante pour pouvoir bénéficier d’un appareillage classique (surdité sévère, profonde ou cophose).
  • Il existe deux grandes classes d’implants de ORL Tunisie : percutanés (traversant la peau) et, plus récemment, sous-cutanés aimantés (ne traversant pas la peau).
  • Leur mise en place est généralement faite sous anesthésie locale de manière ambulatoire.

Contact Skeype                                                                                                      Contact devis

Vous avez besoin d'un devis peronnalisé?

Contactez-nous